Archives mensuelles : novembre 2015

Andalousie

L’Andalousie m’ouvre ses portes et je file vers les mines du Rio Tinto un peu plus au Nord en esquivant les gouttelettes de pluie qui contrastent avec ce paysage sec et vallonné. Je passe une bonne partie de la journée à explorer d’anciennes mines abandonnées et reste finalement pour la nuit avec vue sur le cratère de la carrière et son lac noire fuchsia . Le Rio Tinto est surnommé ainsi parce qu’il contient du sulfure qui colore la roche de teintes rouges orangés et jaunes à moins que cela ne soit l’inverse 😉

P1110105Welcome

P1110106Ho ! Une piste !

P1110112Allons voir de plus près

P1110123Mon nouveau Grigri  » Vertébras  »

P1110125Super un endroit tranquille !

P1110129

P1110130Roches sulfurisées !

P1110137

P1110174

P1110177

P1110178

P1110198

GOPR7370Chaque Strate doit faire dans les 20 mètres

Encore une journée pluvieuse avant de rejoindre Séville en toute hâte pour retrouver Rémi qui va m’héberger chez lui! Rémi est fraichement arrivé à Séville, il a tout simplement fait son déménagement à vélo… Il prends plaisir à vivoter, façon Andalouse, en partageant son appartement avec les voyageurs de passage. Doux moment à Séville ! Je reste plus longtemps que prévu et rencontre Isabelle du projet « Cinecicleta » , un cinéma itinérant à vélo parcourant l’Afrique avec son compagnon. Peut-être nous recroiserons nous !

P1110219Go down !

P1110221Cyclos Amigos de Rémy !

P1110224

P1110234

P1110249Le vélo de Rémy ! Je kiff le porte bagage avant en grille de barbeuc !

P1110254

P1110262

P1110263

P1110271

P1110272

P1110285

P1110291

P1110293

P1110296Guitare à l’honneur

P1110307Cathédrale

P1110309

P1110320

P1110325Plaza de Espana

P1110327Plutôt chouette l’église Hongroise de l’expo Universelle de 1992 !

P1110328Il n’y a pas qu’une religion à la foi !

P1110330Follow the guide of Sevilla

P1110331

P1110334Mexique

P1110336Détail de l’expo jusque dans les plaques d’égouts

P1110340L’Architecture marocaine et…

P1110342…ses olives ! Du sel et de la patience…

P1110345

P1110347

P1110351Ça se mange ! Si si c’est Rémy qui me l’a dit !

P1110352Bonne récolte dans les jardins de l’expo

P1110353Elles sont fraiches mes oranges !

P1110356

Après un détour du coté de l’exposition universelle de 92 et le glanage d’olives, oranges, dattes et plantes aromatiques dans les jardins, je me dirige à Cordoue en longeant le Guadal qui vire au vert. Petite route bien tranquille et bien plate entre champs de cotons en récolte et orangeraies. J’arrive en fin de matinée le dimanche et assiste en rusant à la messe dans la Mesquita, tri sélectif par le vigile à l’entrée, les touristes étranger dans la poubelle noire, les touristes espagnoles dans la poubelle jaune, pire qu’en discothèque. Je n’ai pas énormément de liberté de mouvement dans la Mesquita, mais arrive tout de même à dégainer mon appareil photo discrètement. Contraste du décor grandiose et de la rediffusion de la mise sur écrans plats. Les rues abondent de touristes à ma sortie, il est temps pour moi d’échapper à ce flux. En selle pour Grenade la précieuse. La terre se plisse et m’offre de bons points de vue entre chaudes éclaircies et bruine rafraichissante. Je me fait inviter à déguster le Migas en famille (8 frères et 8 sœurs), un plat à base de pain, d’ail et d’huile d’olive qui se mange dès que la pluie revient en automne! On peux le manger avec de la grenade ou du chocolat par exemple. Je m’éclipse, Migas in ventro, pour retrouver le bitume et les oliveraies à perte de vue. Petite halte dans un rassemblement de motards sur col et je reprends la route sous la pluie et le soleil qui m’offrent le spectacle d’un arc en ciel. Campement dans une oliveraie après un ravitaillement. Cette nuit le ciel se dégage et je redécouvre les étoiles qui commençaient à me manquer. Une belle journée s’annonce et je décide de rallier Grenade après m’être assuré de pouvoir dormir chez Mali, mon contact sur place.
Amandes récoltés et huile d’olive en poche, je gravit le dernier col et redescend sur Grenade. Grosse route et trafic pour entrer dans la ville avant de s’échapper dans les pentes calmement labyrinthiques d’Albaicin, ancien quartier datant de l’époque mauresque.

P1110388Voila qu’il neige maintenant !

P1110389Mais non haha ! C’est du coton ! Et c’est la récolte !

P1110399Petite nuit pluvieuse en face du chateau d’Almodovar !

P1110406Mezqita de Cordoba

P1110410

P1110411

P1110413La messe en Full HD

P1110414

P1110420Cordoue derrière moi, dans la cuvette.

P1110426

P1110429Entre pluie et soleil les nuages jouent avec le vent

P1110432Une pause migas s’impose

P1110433Pain, ail, huile olive, sel, « on en mange que quand la pluie revient »

P1110435Atelier Grenade avec les trois sœurs

P1110438

P1110444La familia au complet

P1110451Petite pause avec les motards, cherchez l’intrus !

P1110460Malheureusement le trésor reste introuvable…

P1110469Welcome to Olives Land !

P1110471Ah ça y est j’ai trouvé eul Donjon !

P1110476

P1110481To be rainy or not to be rainy

P1110495

P1110503

P1110510Après les oliviers, les amandiers ! Miam miam !

P1110516

P1110528

P1110541Grenade, je dégoupille et j’arrive !

P1110542

P1110559

Grenade se situe à flan de colline et la montagne Sierra Nevada plante ce décor féerique. Je retrouve Mali que j’aperçois assis au fond de sa cour/jardin entre les barreaux de la grille peinte en or. Mali en poncho vient à ma rencontre, il m’attendais le lendemain, il ôte tout de même le gros cadenas maintenant la chaîne doublement enroulée autour de sa grille. Une accolade chaleureuse quelques mots en Espagnol, Allemand puis finalement en Français et je me retrouve avec les clés de la maison. Installé dans une magnifique petite cave, je traverse les quelques pièces qui me séparent de l’entrée. Une bonne odeur d’encens embaume les lieux et je ne sais plus où poser mes yeux, autour de moi s’amoncelle objets en tous genres, reliques, bâtonnet d’encens, photos, images. J’ouvre le cadenas qui me sépare de la rue, il fait nuit, je pars à la découverte de « la précieuse ». Quartier très calme et peu commode à parcourir en voiture, je me perds avec plaisir dans ses ruelles pavées de douceur de vivre. Atterrissage sur un point de vue et d’écoute, je déguste, de mes pupilles, Grenade qui danse devant moi au rythme de l’entrebâillement d’une porte d’où s’évadent quelques notes de musique flamenca au passage de danseurs faisant agilement claquer leurs talons avant de rentrer de nouveau sur scène. Retour à ma reposante tanière après avoir but un thé vert en compagnie de « Scarlet » une Chinoise ayant échoué à Grenade, par coup de foudre, comme beaucoup de voyageurs. Scarlet travaille dans la haute couture Chinoise via internet. Elle possède un des plus grand Jardin d’Albaicin et voulait me confier son jardin à entretenir. Je rêvasse quelques instants sur la dolce vita que pourrait m’offrir cette vie Grenadine. Dai nous rejoins en Djélaba, il étudie l’Arabe à l’université, nous prenons le café le lendemain au Bar « El Kiki » avant que je ne rencontre l’amie de l’ami de… qui joue de la guitare flamenco et m’emmènera à son cours de guitare dans l’après midi. Je flâne dans les ruelles et rejoins les berges du Darro où la ville s’efface pour laisser place au clapotis de l’eau dans une verdure flamboyante. Je retrouve alors Eric, avec qui je passe voir Scarlet qui elle même reçoit un couple d’Australiens dont Russel est peintre et vends ses toiles en voyageant. Enfin bref cela se transforme vite en Bœuf musical, juste le temps d’être en retard au cours de guitare of course ! Nous débarquons dans une petite pièce dont un mur miroitant trompe la réalité du peu d’espace existant. Nous sommes 8, il y a apparemment déjà plus de monde que d’habitude, je peux tout de même rester et trouve ma place a coté du prof en face des élèves. Ce dernier avec des exercices à base de phrases classiques flamenca, leurs apprend à se défaire du temps et jouer la mélodie avec des ralentis et accélération propres aux battements de cœur.

Nous filons dans le magasin de grattes d’Eric pour boeuffer encore et toujours.

Après une exposition privée de Rusell l’Australien et quelques Tapas, la nuit se finit chez Guillermo un musicien Argentin qui, dans son appartement aussi alambiqué que le quartier, nous susurre quelques chansons du bout de ces lèvres.

Une bonne ascension puis je m’endors paisiblement après avoir sonné délicatement la cloche qui prévient Mali que c’est bien moi qui rentre au bercail !

IMG_20151016_092310Mali et sa vue imprenable

P1110587Flamenco flânant

P1110590

P1110597Scarlette et son jardin d’Albacin

P1110601Daî, mon ami Chinois en djélabah à Grenade, what else ?

P1110611La salle de bain magique

P1110614Portail déchaîné

P1110615

P1110620

P1110631

P1110633

P1110636

P1110638

P1110640

P1110643L’Alhambra au loin

P1110649

P1110656« La loi du baillon ne nous fera pas taire »

P1110657

P1110659

P1110666Qui a encore mangé le tuyau d’arrosage ?

P1110668

P1110674

P1110685Qui est Qui ? c’est la photo Mystère !

P1110687Expo privé

P1110690

P1110699

P1110700

P1110714

P1110719

P1110724

P1110727

P1110730

P1110734J’ai jamais joué au bowling avec un ch’val !

P1110737

P1110739

P1110750

P1110752Albacin

P1110755

P1110775

P1110781

P1110783

P1110789

Aujourd’hui, mission « Alhambra » le splendide héritage de l’époque musulmane du VIIIe
au XVe siècle. Moi qui pensais avoir l’Alhambaras du choix dans l’horaire de visite mais je me pointe trop tard, j’ai pris le rythme espagnol… Il faut venir vers 8h00 du matin pour pouvoir espérer avoir une place. Je visite donc les quelques parties accessibles sans ticket et flâne de nouveau dans les ruelles.

Debout à l’aube pour décrocher mon sésame et me promener dans les jardins fleuris de l’Alhambra, découvrir les différents palais aux voutes sculptées finement, à l’eau ruisselante sur les rampes et au cyprès arqués.
Je finis la journée en apothéose avec un concert de Sidiki Diabaté, virtuose Malien de la Koraau sein même de l’alhambra avec les pentes d’Albaicin en fond de scène !
P1110795

P1110802

P1110804

P1110806

P1110811

P1110820

P1110821

P1110833

P1110834

P1110845

P1110871

P1110877

P1110891

P1110895

P1110897

P1110905

P1110916

P1110923

P1110936

P1110962

P1120009Sidiki Diabate en concert à l’Alhambra !

C’est reparti pour la route, je rejoins Motril, prends le ferry pour Melilla le lendemain matin !
P1120020Je ne suis pas le plus chargé !

P1120022Terrasse sur le bateau avec vue sur les côtes espagnoles.

P1120024Hasta luego espana

P1120026

P1120030Salam Maroc

P1120043Le soleil se couche sur un nouveau continent !

andalousie