Archives mensuelles : juin 2017

Calabar en Calbar – Bonus Vidéo

Deux semaines de traversée du Nigéria pour atterrir à Calabar chez Babson, un mythique hôte Warmshower dans cette ville du « Cross River State » .

P1050332

Babson est à la tête du département d’Art de l’Université de Cross River, il y donne également des cours de peinture. Enjoué par ma marionnette, il me propose de donner un atelier de création de marionnette avec ces étudiants. J’en profite pour découvrir les différentes pratiques artistiques enseignées en me rendant plusieurs fois sur place.
Ma petite marionnette a fait deux petits à Calabar.

P1050147 P1050150 P1050190 P1050195 P1050180 P1050232 P1050243 P1050240 P1050247 P1050251 P1050263

Je retrouve les commodités de la vie occidentale dans sa maison et prépare la suite du parcours tout en me reposant.
Ici la chaleur est étouffante et très humide, la saison des pluies commence. Les soirées sont rythmées par les séries indiennes qui trouvent un large public au Nigéria. Le bruit des générateurs électriques et leur odeur de gasoil font partis de l’ambiance quotidienne en ces temps de coupure. Je rencontre Feran, un espganol qui est lancé dans un tour du monde à vélo, malheureusement il est pressé par ses prochains visas et je le laisse filer à son aventure !

P1050225 P1050333 P1050334 P1050275 P1050349

Nous visitons une ONG de protection des singes, notamment des Mandrills, chassés pour leur viande.
Nous tentons de pécher de nuit à la Marina histoire de tremper le bouchon…

La Cross River est parcouru de bateaux qui transportent le pétrole obtenu plus ou moins illégalement et revendu en catimini quand les gangs du quartier ne dérobent pas tout au déchargement.

Plusieurs Nigérians ont tenté l’aventure pour travailler dans les pays francophones comme le Gabon à Libreville où à Douala au Cameroun.

P1050214 P1050368 P1050323 P1050341  P1050303 P1050311 P1050316

Après plusieurs semaines de détente, de poissons frais, de coupure d’eau et de quête de vinyles sans grand succès, je reprends la piste vers le Cameroun, direction le poste frontière d’Otu ! Je croise les doigts pour ne pas prendre la sauce en chemin et ne pas être à la merci de la boue.

Afrique Centrale me voila !!